25, rue de Caumartin, 75009 Paris 0142654066 Fax: 0142654055

Selon la législation en vigueur à l’heure actuelle les étrangers peuvent solliciter en France, s’ils en remplissent les conditions, un des deux titres de séjour suivants : soit une carte de résident soit une carte de séjour temporaire.

Concernant la carte de séjour temporaire, l’institution de ce titre unique de séjour et de travail n’implique cependant pas la suppression de l’autorisation d’exercer une activité professionnelle. En effet, contrairement à la carte de résident, la carte de séjour temporaire ne donne pas par elle-même à son titulaire le droit d’exercer une activité professionnelle de son choix, sauf si elle porte la mention « vie privée et familiale ». En fonction de la mention portée sur la carte, son titulaire sera autorisé à exercer dans certaines conditions une activité professionnelle déterminée ou ne sera pas autorisé à travailler.

La carte de séjour temporaire a en principe une durée maximale d’un an, renouvelable. Toutefois, par dérogation au principe général, les étrangers titulaires d’une carte de séjour temporaire portant la mention « scientifique-chercheur » ou « étudiant » peuvent demander, au moment du renouvellement de leur carte de séjour, que celle-ci leur soit délivrée pour une durée supérieure à un an, dans la limite de quatre ans

En outre, la carte de séjour temporaire portant la mention « carte bleue européenne », créée par la loi du 16 juin 2011, a une durée de validité maximale de trois ans.

Etrangers concernés

La carte de séjour temporaire est délivrée aux étrangers soumis au régime général défini par le code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile (Ceseda) ainsi qu’aux ressortissants tunisiens, à l’exclusion des ressortissants algériens, qui reçoivent une carte analogue dite « certificat de résidence d’un an », et des ressortissants de l’Union européenne, de l’Espace économique européen, de la Suisse et des membres de leurs familles.

Dispenses

Certains étrangers titulaires d’un visa de long séjour n’ont plus à demander de carte de séjour temporaire pendant la durée de validité de leur visa. Ces visas permettent à leur titulaire de séjourner en France. Les étrangers sont dispensés de produire les justificatifs de séjour, de moyens d’existence et de rapatriement normalement requis.

Sont concernées par ce dispositif les catégories d’étrangers suivantes :

– les conjoints de ressortissants français, séjournant en France sous couvert d’un visa de long séjour portant la mention « vie privée et familiale » pendant la durée de validité du visa soit un an; ne sont pas concernés par cette procédure les conjoints de Français qui déposent leur demande de visa de long séjour en préfecture, c’est-à-dire ceux qui séjournent déjà en France depuis plus de six mois

– les étrangers séjournant en France sous couvert d’un visa de long séjour portant la mention « visiteur », « étudiant », « salarié », « travailleur temporaire », « scientifique-chercheur », « stagiaire » pendant la durée de validité de ce visa (entre trois mois et un an) ;

– les étrangers autorisés à entrer en France dans le cadre du regroupement familial et titulaires d’un visa de long séjour « vie privée et familiale » ( C. étrangers, art. L. 313-6, L. 313-7, L. 313-10, 1°) ;

– les salariés détachés en France.

1 2

12 commentaires a Carte de séjour Titre de séjour

Laisser un commentaire
  1. Mounir Adkhis dit :

    Bonjour Maitre,

    Je vous écris aujourd’hui, car ma situation est déprimante, je suis étudiant d’origine Marocaine, je suis arrivé en métropole pour m’enrichir de savoir et acquérir des diplômes, sauf que une fois arrivé j’ai été confronté à la dure réalité des préfectures, je ne suis pas à jour et ça me pose énormément de problèmes dans ma vie d’étudiant je ne touche même plus mes apl depuis Juillet car mon récépissé a expiré en Avril, C’est quand même inadmissible que depuis Octobre 2019 je suis là sans réponse des administrations mon seul recourt et de prendre un avocat mais j’hésite encore.

    • Maître R Cujas dit :

      Si vous souhaitez un rdv à mon cabinet pour faire le point sur votre situation et voir ce qu’il convient de faire, appelez mon cabinet (01.42.65.40.66)

  2. SOUFIANE dit :

    Bonsoir,
    j’ai déposé ma 1iere demande de carte séjour en statut salarié en cdi il y a 18 mois.
    je reçois un récépissé tout les 3 mois sans autorisation de travail, j’en suis au 6ieme,
    aujourdhui j’ai reçu une convocation a la PAF, pour enquete judiciaire motif: demande carte de séjour.
    Mon récépissé actuel est toujours validé.. que dois je faire ??? Merci

    • Maître R Cujas dit :

      Il faut vous y présenter. Si les choses se compliquent il faudrait envisager de faire appel à un avocat. Revenez vers moi si vous souhaitez qu’on fixe un rdv à mon cabinet pour en discuter. (01.42.65.40.66)

  3. Erreur mention titre de séjour passeport talent

    bonjour !

    Bonjour,

    J’ai reçu mon titre de séjour passeport talent il y a 3 semaines avec mention carte bleue européenne. Cette mention est réservée aux étrangers gagnant plus de 54k bruts par an, ce qui n’est pas mon cas et j’aurais dû avoir seulement la carte de séjour passeport talent mention salarié qualifié. Il s’agit d’une erreur de la préfecture.

    Suis-je dans l’obligation d’aller voir la préfecture pour corriger cette erreur? quelle est la meilleur solution pour ce problème ?

    • Maître R Cujas dit :

      C’est effectivement préférable de le signaler à la préfecture, par mail et par courrier LRAR.

      • ZAHRI dit :

        Bonjour. Mètre
        Je m’appelle Ahmed je suis algérien j’ai marié avec une femme algérienne elle a juste une carte séjour j’ai un enfant avec elle il y a un an j’ai une promesse pour travailler aussi .
        J’ai rentré en France depuis 20 juin 2018 avec un visa c j’ai marier ici en France j’ai livret de famille français j’ai déposé un dossier à la préfecture pour carte séjour et dans un 13 mois ils ont répondu que la décision il dit que quitter territoire français . Je fais un recours tribunal administratif.
        Juste pour poser une question est-ce que j’ai une chance pour obtenir un carte séjour ou pas s’il vous plaît merci bien mètre..

        • Maître R Cujas dit :

          Pour se faire une idée précise de votre situation il faudrait en discuter à mon cabinet dans le cadre d’une consultation. Ce que je peux dire à première vue selon des éléments que vous mentionnez c’est que c’est votre durée de séjour en France qui peut être appréciée comme étant trop courte.

  4. FARID dit :

    Bonjour maître
    Juste un renseignement s’il vous plaît si c’est possible.
    Je suis en France depuis 2011 et là je suis marié depuis 2016 et j’ai un carte de 1 ans vie privée familiale c’était périmé décembre 2018 j’ai fait un renouvellement ils m’ont donné un récépissé de 6 mois et jusqu’à aujourd’hui la préfecture El me donne a chaque fois que le récépissé de 3 mois dernièrement j’ai compris que ma femme elle a envoyé un courrier à la préfecture pour qu’il bloque mon renouvellement .
    Là j’ai un problème avec elle je vais quitter la maison .
    Je travaille j’ai un CDI depuis octobre 2018
    Ma question s’il vous plaît
    Est-ce que il y a un possibilité de faire un changement vers le travail.
    Merci maître

    Cordialement

    • Maître R Cujas dit :

      Vu la situation que vous décrivez, votre seule chance c’est effectivement de tenter de solliciter un changement de statut. Il faudrait voir cela dans le cadre d’une consultation à mon cabinet. Revenez vers moi si vous le souhaitez après le confinement.

  5. Pierre dit :

    Cher Maître,
    Je souhaiterais savoir si selon vous, l’ordre national des médecins peut refuser à un conjoint de français son inscription au tableau au motif qu’il n’est titulaire que d’une une carte de séjour temporaire d’un an portant la mention « vie privée et familiale » alors que ce titre l’autorise expressément à travailler?
    Y-a-t-il une législation qui indique que les droits au travail ne seraient pas les mêmes entre un titre de séjour permanent pluriannuel et un titre de séjour temporaire « vie privée et familiale » ?
    Merci d’avance pour votre éclairage.

    • Maître R Cujas dit :

      La carte de séjour « vie privée et familiale » permet d’exercer toute activité professionnelle dans les mêmes conditions que les nationaux (sauf bien entendu les postes/ fonctions qui nécessitent d’avoir la nationalité, fonction publique, etc).

Laisser un commentaire